31.01.2019
  • Etudes
  • Europe

Partage de données : une étude de la Commission européenne pointe les obstacles techniques

L’étude évalue l’ampleur des échanges de données entre entreprises européennes, identifie les freins et leviers aux échanges mais aussi les facteurs de succès. Elle présente la plateforme API-AGRO et souligne sa capacité à accompagner les émetteurs et les utilisateurs de données dans leurs usages.

Intitulée « Partage de données entre entreprises en Europe », l’étude récemment publiée par DG Connect (sous organisme de la Commission européenne) a été réalisée entre juillet 2017 et février 2018. Elle cible des entreprises de toutes tailles, opérant dans six secteurs économiques dont le secteur agricole dans 31 pays.

Premier constat : les entreprises européennes partagent et réutilisent des données entre elles et ces échanges sont en progression constante. L’efficacité interne et les opportunités commerciales constituent les principales motivations des entreprises qui sont prêtes à investir des sommes critiques pour disposer de données en temps réel ou de positionnement.

Plus précisément, l’étude souligne que les fournisseurs de données ne partagent aujourd’hui qu’une faible partie des données qu’ils détiennent. Les obstacles techniques et juridiques empêchent le partage avec d’autres entreprises tandis que le refus d’accès est un obstacle fréquent chez les réutilisateurs.

Présentée en exemple dans le secteur agricole, la plateforme API-AGRO apparaît comme un modèle capable de fédérer un écosystème dans des relations de confiance supportées par une expertise métier et un cadre légal structurant. « Nous offrons aux fournisseurs de données la capacité de décision sur le partage de leurs données et la garantie du respect de leur décision », affirme Théo-Paul HAEZEBROUCK, responsable produit d’API-AGRO.

Pour en savoir plus, https://publications.europa.eu/en/publication-detail/-/publication/8b8776ff-4834-11e8-be1d-01aa75ed71a1/language-en

 

Contactez-nous