L’ACTA et l’APCA créent la SAS API-AGRO

La plateforme API-AGRO a été mise en place en février 2016 dans le but d’améliorer l’interopérabilité et les échanges de données d’expertise qui gravitent autour de l’agriculture, notamment pour faciliter l’évaluation des systèmes agricoles. Cette plateforme offre une approche basée sur les API (Application Programming Interface) permettant le partage de données avec des règles de diffusion et d’usage claires. Cette mise à disposition facilite la réutilisation des données de références dont une grande partie des instituts techniques agricoles et la réalisation d’applications mettant en œuvre ces données pour répondre à des besoins réels.

Au-delà des instituts techniques agricoles, le cercle s’élargit

L’Acta, les instituts techniques agricoles et les Chambres d’agricultures (APCA) ont décidé de structurer et de pérenniser cette démarche « Data » en créant une société dédiée SAS API-AGRO. Cette nouvelle initiative pragmatique et ambitieuse vient conforter les partenariats entre les deux réseaux au croisement des problématiques des filières, des territoires et du numérique. Elle vise à répondre aux enjeux de fluidification des données en les mobilisant dans des raisonnements multicritères (en lien avec la multi-performance) et multi-échelle (génétique animale ou végétale, données à l’échelle de la parcelle ou du troupeau, ou de l’exploitation(s), données territoriales ou filière pour les acteurs du secteur).

Cette société, créée ce jour, a pour ambition de mettre à disposition des données techniques et des fonctions de calcul des instituts techniques agricoles, des Chambres d’agriculture et des partenaires (privés et institutionnels) qui souhaiteront bénéficier de la visibilité et de l’opérationnalité de cette plate-forme. Diffusion publique (Open), Usage réservé à des réseaux internes et Services sont les 3 axes du développement de la société.

Des données aux nouveaux services dans l’intérêt des agriculteurs

Plusieurs actions visant à convaincre les utilisateurs potentiels sont programmées et ambitionnent d’apporter des réponses originales à l’agriculture française : identification de nouveaux besoins lors de barcamp, développement de nouveaux services lors d’hackathons et incubations avec le soutien et l’accompagnement de la société de projets prometteurs.

Jacques LEMAITRE, président de l’Acta, les instituts techniques agricoles

Tous les instituts techniques agricoles sont engagés avec dynamisme et ambition dans la valorisation des technologies et du numérique depuis plusieurs années.
Les 10 recommandations des instituts techniques agricoles pour favoriser l’accès aux données pour la recherche et l’innovation en agriculture viennent de paraître dans le livre blanc rédigé par le Réseau Numérique & Agriculture de l’acta (http://acta.asso.fr/numerique).
API-AGRO est une réponse concrète de la recherche & développement collective pour être en mesure d’être plus efficiente et représentative du monde agricole et proposer des services innovants fiables qui apportent de la valeur ajoutée répondant aux besoins des agriculteurs».

Sébastien WINDSOR, président de la SAS API-AGRO, président de la Chambre d’agriculture de Seine-Maritime et président de Terres Inovia,

La plateforme API-Agro va permettre de faciliter les échanges de données techniques ainsi que leur analyse et créer de nouveaux outils d’aide à la décision ainsi que de nouveaux services. Au travers de ces outils, les agriculteurs auront une meilleure connaissance de leurs pratiques agricoles et de l’impact sur leur exploitation :

  • Conseils précis permettant l’optimisation du temps de travail, en limitant le nombre de saisies en allant chercher les données à la source (laboratoires, logiciels d’enregistrement des pratiques, factures…)
  • Gestion des cultures en pilotant les apports d’engrais, lutte contre les maladies en intégrant des exemples de mesures déjà mises en place et enregistrées (données météo locale, prévisions, images satellites..) afin de délivrer un conseil plus précis permettant de viser l’optimum tant économique qu’environnemental De plus les masses de données collectées pourront aussi enrichir et servir à la recherche, ciblant les problématiques liées à des régions ou des territoires et facilitant l’accès aux données déjà enregistrées

Guy VASSEUR, président des Chambres d’agriculture (APCA)

  • Les agriculteurs sont des acteurs de l’économie et de la transition numérique. Ils valorisent, produisent, analysent des données pour faire face à la complexité de l’agriculture.
  • La plateforme API-AGRO représente un levier de compétitivité pour les filières, elle permet de soutenir les parties prenantes dans la montée en puissance sur la donnée et son utilisation.
  • Les Chambres d’agriculture et les Instituts sont les deux acteurs majeurs du développement agricole. Ils doivent répondre aux enjeux d’aujourd’hui et de demain. C’est pourquoi, il était nécessaire de structurer cette politique des données et de répondre ainsi aux enjeux futurs.

Documents :
Communiqué de presse
Annexe au communiqué de presse
Présentation de la conférence de presse

API-AGRO Hackathon – Edition 2017

En partenariat avec :

Logo SIMA - Mondial des fournisseurs de l'agriculture et de l'élevage

C’est quoi un « hackathon » ?

Un « hackathon » est un mot valise provenant de hacker (détourner l’usage) et marathon, pendant lequel des développeurs conçoivent dans un temps très court (en général, le temps d’un week-end) un prototype fonctionnel et opérationnel. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter la fiche Wikipedia : Hackathon

Ok.. et donc le « API-AGRO hackathon » ? 

C’est un événement que l’on veut centrer autour d’usages et de finalités pour valoriser les données et les services mises à disposition sur la plateforme API-AGRO.

Nous avons sollicité un certain nombre d’acteurs (Instituts techniques agricoles, Chambres d’Agriculture, entreprises privées) pour identifier ces cas d’usages autour de la data.
8 à 10 cas d’usages sont présentés avec un porteur de projet qui sera présent pendant toute la durée du développement.

Côté participants, ils seront composés d’étudiants experts en code informatique et des étudiants en agriculture mais aussi des professionnels de l’informatique et de l’agriculture

Règlement du API-AGRO Hackathon

Ça se déroule comment ?

Etape 1 : Composition des équipes et développements informatiques

Chaque porteur de projet présente son cas, et forme une équipe autour de son projet. Et c’est parti pour 48h de conception ! Des mentors les accompagneront tout au long de leur projet pour les challenger et les aider à améliorer leur prototype.

Une restitution intermédiaire permettra de présenter le projet devant l’ensemble des participants pour enrichir le projet.

Lieu : Locaux de l’APCA, Avenue George V, Paris

Etape 2 : Pitchs finaux et remise des prix

Chaque équipe présentera devant un jury composé d’experts leur travail en faisant une démonstration de leur prototype. Le meilleur projet sera élu et un prix sera attribué.

Lieu : SIMA, Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte

Ressources 

Documentation de la plateforme OpenDataSoft – outil utilisé pour bâtir la plateforme API-AGRO
Exemple de tableaux de bords réalisables avec les widgets
Documentation des widgets (pour les développeurs)

Génial ! On s’inscrit comment ?

Trop tard ! L’événement est déjà passé, tu peux retrouver les résultats ici :
Résultats du hackathon

Contactez-nous :
API-AGRO Hackathon : Aurélien BEAUPEL – aurelie.beaupel@gmail.com
API-AGRO : Théo-Paul HAEZEBROUCK – theo-paul.haezebrouck@acta.asso.fr

Programme de la conférence

Programme de la conférence :

Horaire Programme Intervenants
14 :00 Présentation du Réseau Numérique des Instituts Techniques Agricoles François BRUN (ACTA) & Mehdi SINÉ (ARVALIS – Institut du végétal)
14 :20 Open Data et Open API –
Innovations et création de valeur
Romain TALES (Etalab)
14 :40 Retour d’expérience d’une entreprise ayant axé sa stratégie sur les API Thierry GAILLET (Orange)
15 :00 Témoignage d’une start-up :
les API, comme levier de développement
Jérôme LEROY (Weenat)
15:10 Questions diverses
15:40 Présentation du projet API-AGRO :
Origines et ambition
Emeric EMONET (ACTA)
16:00 Démonstration de la plateforme API-AGRO Théo-Paul HAEZEBROUCK (ACTA)
15:20 Break
16:30 Retours d’expériences des partenaires sur l’utilisation des API dans les domaines des produits phytosanitaires, des outils d’aide à la décision en grandes cultures, ou outils d’aide au choix des reproducteurs bovins ou encore de la météo Sandrine HUET (ACTA),
Emmanuel MORIN
(ARVALIS – Institut du végétal),
Erik REHBEN (IDELE),
Jérôme VIBERT (CTIFL)
17:10 Les conditions d’accès aux données Mehdi SINÉ
(ARVALIS – Institut du végétal)
17:20

 

Table ronde : les API au service de l’Agriculture Numérique de demain ?

Animée par  Jean-Pierre VAN RUYS,
Directeur Général à l’Institut Français de la Vigne et du Vin

Véronique BELLON MAUREL (IRSTEA),
Pascal CHEVALLIER (ISAGRI),
Anthony CLENET (SMAG),
Christian HUYGHE (INRA),
Daniel BOISSIERES (MAAF),
Alain SAVARY (AXEMA)
18:20 Conclusion de la journée et perspectives (ouverture, partenariat, gouvernance) Philippe LECOUVEY (ACTA)
18:30 Cocktail

Vous pouvez retrouver toutes les présentations au lien suivant :
Accéder aux présentations

Revivez la conférence

Présentation du Réseau Numérique & Agriculture de l’ACTA :

L’ouverture des données publiques au service de l’intérêt général :

Les API au cœur du système d’information des entreprises

Orange et les API

Les API comme levier de développement

Plateforme API-AGRO

Origines et ambitions du projet API-AGRO

Témoignages métiers : exemples d’API dans le monde agricole

INOKI : Des modèles maladies disponibles par API pour les filières Arboriculture et Maraichage

API-Phyto : Des données sur les produits phytosanitaires pour alimenter les outils du monde agricole

Prévi-LIS : Une API pour prévoir les stades et les risques maladies sur céréales

Les API dans le monde de l’élevage : perspectives à court terme

Conditions d’accès à la plateforme et licences

Table ronde : les API au service de l’Agriculture Numérique de demain ?

Animée par Jean-Pierre VAN RUYS, Institut Français de la Vigne et du Vin, en intéraction avec :

  • Christian HUYGHE – Directeur scientifique adjoint Agriculture, INRA
  • Véronique BELLON MAUREL – Directrice du département écotechnologies, IRSTEA
  • Alain SAVARY – Directeur Général, AXEMA
  • Pascal CHEVALLIER – Directeur Général, ISAGRI
  • Anthony CLENET – Directeur Marketing, Produit et Innovation, SMAG
  • Daniel BOISSIERES – Adjoint au sous-directeur de la Recherche, de l’Innovation et des Coopérations Internationales, DGER

Discours de cloture par Philippe LECOUVEY, Directeur Général de l’ACTA